La formation des acteurs de la communauté éducative, que ce soit dans ou hors l’école, se poursuit tout au long du travail mené auprès de la jeunesse. Les interventions de l’Aroéven ont pour but d’outiller et d’accompagner cette réflexion continue.
Nos interventions sont construites (contenus et modalités) avec le commanditaire, qu’il soit chef d’établissement ou responsable jeunesse, d’après l’analyse des besoins de formation.
Elles sont basées sur des méthodes actives, suscitant, à partir des représentations des stagiaires, l’échange et le débat. Des apports théoriques sont proposés en fonction des besoins des stagiaires.

Exemples d’interventions dans l’école

Tutorat adulte – élève

Extrait du BO n°23 du 10 juin 1999 : " le tutorat est un dispositif qui permet à un élève de pouvoir trouver dans son établissement un adulte référent (tuteur) dès lors qu’il rencontre un besoin provisoire ou permanent de dialogue et d’accompagnement ou de recadrage de comportement".
Plusieurs interventions sont possibles :

  • L’accompagnement dans la mise en place du projet, dans sa définition (à quels besoins doit-il répondre ? pour quel public ?), en cohésion avec les autres dispositifs existants dans l’établissement, les partenaires à identifier et associer,
  • L’animation des temps de concertation, d’échanges entre les stagiaires pour la création des outils nécessaires, la communication en direction des différentes personnes concernées, le partage des perceptions, des craintes de chacun,
  • La formation des adultes au rôle de tuteur : les champs d’interventions et les limites du tutorat, les postures personnelles de communication, la technique d’entretien, la connaissance de l’adolescent…

Animer l’heure de vie de classe

Ce temps de régulation de la vie scolaire permet de donner la parole aux élèves, de favoriser le dialogue avec les enseignants et les membres de l’équipe éducative mais aussi d’aborder des questions qui ne peuvent trouver leur place dans les cours. Le manque d’outils et d’organisation sont souvent des freins pour vivre ce temps de manière efficace.
Après un temps de réflexion sur la nature de l’heure de vie de classe, le but de l’intervention est donc d’apporter de nouvelles compétences dans le domaine de l’animation des heures de vie de classe, mais aussi de permettre un travail en équipe pour une harmonisation des pratiques.

Etre professeur principal

Cette fonction de liaison entre l’élève, la classe, les collègues et la vie de l’établissement est riche et complexe. Parfois compliquée à assumer, elle fait appel à des registres et à des compétences qui ne sont pas tous intégrés dans la fonction initiale des enseignants.
Les apports portent sur une meilleure appréhension de la gestion et l’organisation de l’équipe pédagogique et éducative, sur le suivi des élèves sur le plan collectif et individuel et sur les relations nécessaires avec les autres partenaires.

Conduite d’entretien

Rencontres parents-prof ou entretiens individualisés avec l’élève, cette intervention a pour but d’amener les stagiaires à réfléchir et à s’approprier les conditions favorisant une bonne communication. Exercices et jeux permettent de (re)découvrir les « composantes » de la notion de communication (récepteur, émetteur, message, cadre de référence…) et de se pencher sur les postures, les attitudes et les paroles qui la facilitent.