Le BAFA est un diplôme non professionnel qui permet d’encadrer des groupes d’enfants et d’adolescents dans des Accueils Collectifs de Mineurs (A.C.M.).
Ces accueils ont vocation à offrir aux enfants et aux jeunes des activités éducatives adaptées à leurs besoins, durant les temps de loisirs et de vacances. Ils s’articulent autour du projet éducatif de l’organisateur et d’un projet pédagogique élaboré en concertation avec l’ensemble de l’équipe éducative.

Cette formation est habilitée par le Ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale.

Le BAFA est un engagement volontaire et citoyen.

 

Conditions d’inscription :

Les sessions sont ouvertes à tous.toutes sans discriminations. Cependant, il faut impérativement avoir 17 ans révolus au premier jour de votre première session de formation générale.

Important :

Pour effectuer votre stage pratique, vous devez être frappé.e ni par une incapacité pénale consécutive à une condamnation définitive pour un crime ou délit prévu à l’article L.133-6 du code de l’action sociale et des familles et ni faire l’objet d’une mesure administrative d’interdiction d’exercer auprès des mineurs en application de l’article L.227-10 du même code.

Vérifiez que votre stage pratique est régulièrement déclaré par l’organisateur de l’accueil auprès de la direction départementale de la jeunesse et des sports et que vous êtes bien inscrit sur la fiche complémentaire.

Il n’est plus possible d’effectuer le stage pratique dans les accueils de jeunes. A contrario, il est autorisé dans les accueils de loisirs périscolaires dans la limite de 6 jours consécutifs.

Objectifs :

Tels que définis dans l'arrêté du 15/07/2015 

1° Préparer l'animateur.trice à exercer les fonctions suivantes :


- assurer la sécurité physique et morale des mineurs et en particulier les sensibiliser, dans le cadre de la mise en œuvre d'un projet pédagogique, aux risques liés, selon les circonstances aux conduites addictives ou aux comportements, notamment ceux liés à la sexualité ;
- participer à l'accueil, à la communication et au développement des relations entre les différents acteurs ;
- participer, au sein d'une équipe, à la mise en œuvre d'un projet pédagogique en cohérence avec le projet éducatif dans le respect du cadre réglementaire des accueils collectifs de mineurs ;
- encadrer et animer la vie quotidienne et les activités ;
- accompagner les mineurs dans la réalisation de leurs projets.


2° Accompagner l'animateur.trice vers le développement d'aptitudes lui permettant :


- de transmettre et de faire partager les valeurs de la République, notamment la laïcité ;
- de situer son engagement dans le contexte social, culturel et éducatif ;
- de construire une relation de qualité avec les membres de l'équipe pédagogique et les mineurs, qu'elle soit individuelle ou collective, et de veiller notamment à prévenir toute forme de discrimination ;
- d'apporter, le cas échéant, une réponse adaptée aux situations auxquelles les mineurs sont confrontés.

Son déroulement :